Portrait d’Engagée #5

Dianaba Ousmane

 

Je suis née le 22 Juin 1992 à Remiremont (88)

Je suis membre d’une association africaine culturelle, caritative et humanitaire qui s’appelle les femmes des fleuves, qui a été rebaptisée en 2011/2012 par un collectif de femmes africaines vivant dans les Vosges afin de favoriser la mixité sociale, familiale, culturelle, afin de consolider les relations entre les familles, les membres et leur environnement vers l’insertion sociale.
Elle succède à une association vieille de plus de 20ans « Catte lekki Men » qui signifie en peul : Les branches de notre arbre.
C’est à l’âge de12/13ans que j’ai commencé à être danseuse traditionnelle dans l’association  et percussionniste par la suite.
Depuis 2011 à aujourd’hui, je tien un stand de beauté avec une de mes sœurs qui habite Nancy, avec laquelle nous embellissons de par divers créations capillaires africaine (tresses..) et une cousine qui fait du henné.
En 2012 je me pose en région parisienne ou j’ai repris mes études dans le social et l’éducation en parallèle avec un job dans l’animation.
En avril 2015, je participe en tant que bénévole a l’événement palu’art créer par Mams Yaffa créateur de l’association esprit d’ébène en tant qu’hôtesse et j’ai défilé pour un créateur sénégalais « Mike Sylla »
Depuis, je participe a ce jour à chaque événement mis en place par cet association, notamment à la journée de la femme, au débat qui se passe dans la matinée : par exemple la mutilation génitale féminine dans certains pays d’Afrique, la dépigmentation de la femme noire etc … et au match de foot et de basket début d’après midi.
En Novembre 2015, j’entre dans l’association NDIIYAME ARI (l’eau est là en peul) où l’on ma donnée le rôle de secrétaire. Cette association a été créée par Mayel Diop une vosgienne natif de Remiremont, franco-mauritanienne comme moi, qui vit en région parisienne  qui actuellement a créé sa marque de Chaussette : KWASS. Avec NDIIYAME ARI, nous récoltons des dons lors de divers galas afin de pouvoir créer des forages dans les villages en Mauritanie.
J’ai participé à 3 galas dont 1 qui à été présenté dans ma ville natale, avec l’association les femmes des fleuves aux cotés de Moussier Tombola, Bayou Sarr et Saga love (humoristes connus)
Depuis le 12 septembre 2016, je suis ambassadrice de la mobilité internationale à la fédération des centres sociaux et socio-culturelle de Moselle à Metz afin de promouvoir la mobilité aux jeunes de quartiers mosellans ayant le moins d’opportunités, étant une jeune femme engagés et motivés dans la vie de tout les jours, me voila dans le dispositif canap’ afin d’apporter des idées diverses et une petite touche d’originalité de part mon petit grain de folie.

 

 

Revivez cette évènement, cliquez sur le lien

http://www.kingz.fr/2015/04/paluart-quand-les-artistes-se-mobilisent-pour-une-cause/

http://remiremontinfo.fr/2015/08/remiremont-rencontres-africaines-a-lespace-le-volontaire-avec-les-femmes-du-fleuve/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *